Toronto est un festin géant

Home / Blog / Toronto est un festin géant
Toronto est un festin géant

J’ai demandé à Paige de nous parler de sa ville d’origine, Toronto. A part son maire et ses stars (Drake, Bieber), elle se fait souvent voler la vedette par la très touristique Montreal. Paige a donc décidé de la jouer fine et de nous mettre l’eau à la bouche avec un tour de la ville des meilleurs endroits où se régaler pour nos petits budgets. Sans oublier bien sur les must see d’une ville qui décidément à des arguments à faire valoir!

Après l’effort

Avant de vous remplir le ventre, explorez le quartier qui monte de Kensington. Kensington Market, juste aux alentours de College St, Bathurst St, Spadina Avenue et Dundas West St est extrêmement vivant le weekend mais vaut tout de même le détour un jour de semaine. Il est rempli de magasins en tous genre et de patio bars, c’est l’endroit parfait pour se faire une idée d’au rythme auquel vit Toronto. Peut-être que vous ne retrouverez pas autant d’espaces verts que l’on associe généralement au Canada. Pas de panique, High Park est seulement à une rue d’ici. A l’est de Toronto, vous pouvez aller explorer ces 161 hectares gratuitement. Un petit tour par le mini zoo qui a récemment la une pour ses deux capybaras qui ont pris la tangente. Les canadiens les ont nommé Bonnie and Clyde durant leur escapade, toujours en cours à l’heure d’écrire ces lignes. Si vous avez la chance de vous y trouver fin mai ou début avril, vous aurez peut-être la chance de vois des cerisiers en fleur. Pour ceux qui ne renoncent pas à la dépense, la visite du haut de la CN Tower, Le Ripley Auqarium, avec ses Believe it or not cascades ou encore le Zoo (le vrai cette fois). Transition toute trouvée avec notre deuxième partie, les food festivals et farmer markets sont légion tous les weekends, n’hésitez surtout pas à vous y arrêter. Vous y retrouverez tous les plats typiquement canadiens comme la poutine, la tarte aux noix de pecan, enfin des délices.

Toronto Kensington Market

Le réconfort

Commençons par les boissons: Dog’s Bollocs ou Squirlys, tous les deux dans Queen West sont deux bars locaux aux allures de pub. The Drake Hotel’s Underground ont eux pour habitude d’héberger de très bons groupes et DJ si vous recherchez un endroit pour écouter de la musique live accompagné d’une bonne boisson. Mais si c’est le Toronto classique dont vous êtes en quête, essayez Sneaky Dee’s. Leurs nachos sont connus dans le monde entier et leur renommée n’est plus à faire quant au fait qu’ils soient le repère idéal pour une sortie bon marché. Si on parle de bon, peu onéreux, le quartier chinois de Toronto est tout indiqué, au coeur de Spadina Avenue et Dunda’s St West. Ma préférence va vers un banh mi chez Banh Mi Nguyen Huong. Il y a dix ans, vous n’auriez pas entendu un seul mot anglais dans ce comptoir de deux mêtres carrés maximum mais aujourd’hui pour 3 dollars, vous avez un délicieux sandwich vietnamien même si vous commandez en anglais. Profitez en pour prendre a white gourd ou un pennyword cannet! Dans le même quartier, le restaurant Ka Chi Korean est parmi les plus réputés de la ville notamment grâce à son Kam Ja Tang (pork bones stew) avec tout un catalogue de plats complets pour moins de 10 dollars! L’ultime snack bon marché se trouve dans les boulangeries chinoise. Partout dans le quartier, elles offrent généralement trois choix pour un dollar. Mashion Bakery se démarque par sa qualité, notamment ses egg tarts et pineapple buns. Enfin, un classique de la gastronomie canadienne: le smorgasbord, buffet à base de poisson qui réjouit généralement bien des estomacs.

Découvrir Toronto c’est comme avoir une gourmandise qui n’en finit jamais devant soi. Mieux vaut s’y rendre au printemps ou en été quand les rues de la ville deviennent de nouveau animées. Inutile de vous reprécisez que les espaces naturels qui entourent la ville et qui constituent le Canada en général sont splendides et que vous devriez aller y faire un tour. Par ailleurs à proximité du centre ville vous pouvez aller prendre le large sur les Toronto Islands, un petit archipel qui permet de s’échapper du bruit incessant de la ville.

Commentaires

commentaire(s)