Séoul, définitivement “en marche”

Home / Blog / Séoul, définitivement “en marche”
Séoul, définitivement “en marche”

Cela m’a toujours fasciné de voir comment dans l’esprit des gens l’image de la Corée du Nord influençait fortement celle de la Corée du Sud. On a beau savoir que les deux pays n’ont plus ou moins de commun que leur nom, la Corée reste ce grand ensemble au leadership autoritaire, ce monde parallèle dans lequel on ne s’aventure pas vraiment. Mais Pyonyang n’est pas Séoul, loin de là. C’est une ville résolument occidentalisée, moderne et qui mérite vraiment que vous outrepassiez ces préjugés qui ont du mal à évoluer.

Séoul entre modernité et tradition

Je suis arrivée à Séoul il y a environ huit mois et depuis je ne cesse d’être émerveillée par cette ville incroyable. C’est une capitale à la fois moderne et traditionnelle, ce qui fait une grande partie de son charme. Il y a beaucoup de quartiers “branchés” pour faire les magasins, pour sortir etc et d’ailleurs en vous promenant dans ses rues vous vous apercevrez que les coréens cultivent un sens du style très pointu et raffiné. En gros, Séoul c’est le paradis du shopping. Côté culture le Musée National de Corée outre son architecture fascinante permet de bien comprendre les origines de ce pays au passé pour le moins compliqué. Dans le quartier un peu hype de Heunginjimun vous vous devez de passer devant l’incroyable construction signée de la grandiose Zaha Hadid, le Dongdaemun Design Palace. La bas vous trouverez cafés, bookshops, salles de conférences et expositions pour un public de tous âges. Dans le centre même de Séoul vous découvrirez également la porte Gwanghwamun; porte d’entrée principale du Gyeongbokgung Palace, un immense temple construit au 14ème siècle. Il y a de nombreu quartiers sympas et très différents à découvrir: Hongdae, que ce soit la journée ou la nuit, c’est toujours mouvementée et si vous voulez sortir le soir ça se passe là bas, Gangnam est le quartier riche qui vaut également le détour quand Myeongdong est une fourmilière qui grouille sans cesse mais un centre névralgique du shopping.

Seoul Corée du Sud

Et autour, toujours plus de beauté

Pour ceux qui sont plus tentés par le rural et le traditionnel ou ceux qui ne veulent renoncer à aucun des cadeaux qu’offre la Corée, il y a également beaucoup de magnifiques temples à visiter, en plein cœur de la ville,c’est le fameux gros contraste dont je vous parlais. Il faut savoir aussi que Séoul est entourée par les montagnes, du coup si vous êtes amateur de  hiking vous pourrez vous faire plaisir, c’est plutôt accessible pour tout le monde et généralement vous vous retrouvez face à de magnifiques vues sur toute la ville ! Le parcours le plus connu est sans doute celui qui évolue dans le Bukhansan pour aboutir sur un panorama à couper le souffle, il y a également le Parc national de Seoraksan, assez hallucinant. Il est très facile de se déplacer en Corée, alors ne vous limitez pas à Séoul tant qu’à y être. Dans le sud de ce merveilleux pays il y a Busan. Je m’y suis rendu et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est vraiment sympa. Cette petite ville de près de 4 millions d’habitants sur la côte regorge de jolies plages et je pense qu’il est important de ne pas voir que la capitale, comme dans tous les pays que l’on visite ! Il y a aussi l’île de Jeju, j’y suis pas encore allée mais apparemment c’est très joli, très naturel, il y a de belles plages, des montagnes, des cascades…

seoraksan national park, corée

Enfin côté pratique, comme je le disais, Séoul est ultra occidentalisée, alors pour la langue aucun souci, tout est traduit en anglais et si tel n’était pas le cas, vous trouverez toujours quelqu’un qui parle la langue de Shakespear. Il n’y a pas vraiment de saisons à éviter si vous planifiez un voyage à Séoul. L’été n’est pas forcément la meilleure puisqu’il est réputé chaud et humide mais généralement la journée il y a un grand soleil et en fin d’après-midi il va y avoir une grosse pluie qui ne dure pas longtemps certes mais violente. Enfin pour les typhons j’avais entendu dire qu’il y en avait pas beaucoup par été, deux ou trois mais généralement au mois d’août !

 

Commentaires

commentaire(s)