L’oeil sur Moscou

Home / Blog / L’oeil sur Moscou
L’oeil sur Moscou

L’année passée trois de mes amis sont partis vivre à Moscou. Un anglais et deux françaises qui se retrouvaient, sans se connaitre, à travailler en Russie. J’ai toujours été fascinée par ce pays et chaque livre de Tchekhov ou Dostoïevski me nourrit encore plus de raisons d’être fascinée. Alors j’ai demandé à mes amis ce que c’était la vie là-bas et comme je m’en doutais, ils sont eux aussi tout à fait sous le charme. Ceci est donc le Moscou des jeunes gens modernes qui vont en rave et ne se sentent pas vraiment concernés par la chute du rouble, la pauvreté des campagnes russes et l’intolérance d’un autre temps qui règne dans ce pays. Il me semble que c’était un commentaire qui avait son importance quand on connait la dualité qu’il existe dans cet immense pays.

Ce que le jour…

Je pourrais faire des pages seulement sur la vie nocturne à Moscou mais il n’y a pas que la nuit dans une vie, la journée Moscou est tout aussi incroyable. Vous pouvez aller au Garage Museum qui est un centre pour l’art contemporain au design plutôt minimaliste et “froid” mais très intéressant. Il y a bien évidemment le MOMA et le Flakon, une “design factory” où vous pouvez aller trainer entre les oeuvres d’art et rencontrer des designers de tous genres. Enfin Artplay vaut également le détour si vous vous intéressés  à tout ce qui touche au design et à l’architecture.
Allez également faire un tour du côté de Kitai Gorod, vieux quartier de Moscou. Se balader dans les rues et rentrer dans les cours intérieures pour voir les murs couverts de graffiti est une expérience en soi. C’est également l’endroit de prédilection pour les graffeurs moscovites. Par opposition le Patriarchy Prudy est un quartier un peu plus chic avec des super petits magasins de designers et des restaurants qui font qu’on se croirait quand même pas mal en Europe. En été vous pouvez également passer une journée entière à Gorky Park. Vous vous baladerez entre des cours de yoga, un cinéma en plein air, des bean bags installés sur l’herbe, des cafés dont “La Boule”, un bar à pétanque, ouioui. A proximité, sur une presqu’île se trouve le Red October, c’est une ancienne usine transformée en galeries d’art, bars, magasins, clubs. Et puis évidemment il y a les banya. C’est le sauna russe où les gens se fouettent avec des branches d’arbres et tout le monde est nu. Les russes en raffolent, ils le font soit dans les banya du centre ou l’entrée est payante ou dans leurs banya privés installés dans leurs datcha (maisons de campagne).

Moscou Russie Gorky Park

…doit à la nuit

Tout d’abord il faut savoir qu’il est très compliqué d’avoir un visa pour la Russie donc les gens viennent pas franchement en vacances ici, d’ailleurs cela se sent: il y a peu d’endroits où les gens parlent anglais, les menus ne sont pas toujours en anglais non plus dans les restaurants. Cela ne veut cependant pas dire qu’il n’y a pas de touristes, en fait la plupart des touristes ici sont russes, ou alors des anciens pays de l’URSS. Donc dès que vous sortirez le soir, vous serez vraiment en immersion dans la vie locale et pas en spring-break comme certaines autres capitales de l’est. Toute cette mode des city-breaks me pose un peu problème et je dirais qu’il faut au moins quatre ou cinq jours minimum pour se faire une bonne idée de ce qu’est la ville, comment elle vie et comment les gens fonctionnent (et puisque vos nuits seront agités, ce sera sans doute moins efficace la journée). Moscou est une ville en fusion permanente dès qu’on s’intéresse à sa vie “underground”. Il y a évidemment les bars normaux comme le Time Out au sommet de l’Hotel Pekin qui offre une vue incroyable sur Moscou ou le Garden qui est un bar à bières. Pour sortir, ne vous laissez pas intimider par les noms typiquement russes des clubs comme le NII (Наука и Искусство ), le Propaganda ou le Konstruktor par exemple qui sont des hauts lieux de la vie moscovite. Enfin, rendez-vous incontournable des nuits russes: les labels nights. Derrière ce nom se trouvent tout simplement des raves et la plus incroyable d’entre toutes: ARMA17. ARMA17 est sans doute LE club le plus réputé de Russie et ne vole franchement pas sa réputation. N’importe quel amateur de musique électronique se rendant en Russie doit passer par là. Sinon le Monasterio ou le Skotobonia offrent aussi des nuits épiques.

Artplay Moscou Russie

Enfin comme tous les touristes voyageant dans un pays où les prix sont radicalement inférieurs, vous aurez une escale shopping. Alors dans ces cas-là vous pouvez errer du côté du Lambada Market pour tout ce qui est un peu hype, enter vintage et petits designer et gens qui prennent le burger comme un art. Sinon le Tsvetnoy Central Market est l’endroit tout désigné pour manger un bout, refaire votre intérieur, votre garde-robe et prendre le pouls de la nouvelle garde culturelle venue des pays de l’Est. Je ne vous parle pas des attractions touristiques trop évidentes comme la place Rouge ou le Kremlin non seulement parce que vous y passerez forcément et puis parce qu’entre nous soit dit, le Kremlin, à part pour la vue, il n’y a quand même pas de quoi en faire toute une histoire !

 

Commentaires

commentaire(s)