Les diables rouges – La Belgique

Home / Blog / Les diables rouges – La Belgique
Les diables rouges – La Belgique

La Belgique une fois !

Dotée d’un charme naturel et d’une population étonnamment chaleureuse et courtoise, la Belgique, malgré les préjugés, offre une grande diversité de paysages, de la mer du Nord aux forêts profondes des Ardennes, des plages de sable fin aux dunes et aux polders, des régions vallonnées aux vallées et plateaux.

Le plat pays

Reconnue pour sa production unique de bière, de chocolat et de bande dessinée, la Belgique cache, sous ses airs austères, un havre pour l’hédoniste.

La richesse architecturale et culturelle des villes. La convivialité de la population. La proximité et la rapidité du voyage depuis la France, en font des points forts pour cette destination.

La Belgique c’est avant tout ses villes d’art qui attestent d’un passé glorieux et d’une histoire mouvementée. En passant par Bruges et ses canaux, Gand et ses tours, Anvers avec sa cathédrale et sa vieille ville, Bruxelles, sa Grand’Place et ses magnifiques bâtiments Art nouveau, mais aussi le vieux Liège, les citadelles de Dinant, la cathédrale de Tournai… Beffroi, hôtel de ville, halles, canaux, musique des carillons, tranquillité des béguinages, voilà un décor envoûtant qu’on retrouve de ville en ville. De la bande-dessinée à la mode, de l’art contemporain à la danse, la scène belge réserve bien des surprises !

Bruges

Ne rate pas l’occasion de goûter les bières belges. Il en existe plus de 500 et les bars à bière ne manquent pas.

Un immanquable de l’été depuis plusieurs années maintenant, connu mondialement, son incroyable festival Tomorrowland. C’est un festival de musique électronique habituellement organisé au mois de juillet à Boom, dans la province d’Anvers, en Belgique. En 2012, le festival, devenu l’un des plus notables à l’international, compte la participation de plus de 365 disc-jockeys, avec approximativement 185 000 visiteurs à cette édition en provenance de 75 différents pays. Les créateurs du festival se sont même exporté aux USA pour en faire un TomorrowWorld.

Commentaires

commentaire(s)