In Cuisine, passez des livres aux fourneaux en un clin d’oeil

Home / Blog / In Cuisine, passez des livres aux fourneaux en un clin d’oeil
In Cuisine, passez des livres aux fourneaux en un clin d’oeil

Il est à peu près 13 heures lundi quand j’entre au numéro 1 place Bellecour. Une fois la porte refermée je suis enveloppée de l’odeur succulente qui émane du coin cuisine et les étagères regorgent de visuels tous plus alléchants les uns que les autres. Pour plus d’une personne ce serait une certaine vision du paradis, je décide donc de m’adresser à la maîtresse des lieux pour qu’elle me conte l’histoire de ce havre de paix en plein Lyon.

Pouvez-vous nous présenter In Cuisine en quelques mots ?
J’ai ouvert In Cuisine il y a maintenant 9 ans. A la base l’idée était d’avoir un lieu consacré à la cuisine et dans lequel on puisse passer de la théorie à la pratique. Deux ans après l’ouverture est apparu l’espace atelier et restaurant avant de se prolonger en salon de thé plus récemment. On trouve un catalogue d’un peu plus de 3000 titres qui traitent tant des cuisines du monde que de la cuisine traditionnelle. On trouve également des ouvrages sur l’histoire de la cuisine, des romans, polars autour du culinaire, enfin toute une littérature et pas seulement des ouvrages techniques. Il y a aussi un rayon de plus en plus important consacré aux régimes spéciaux, sans gluten, vegan ou pour les gens qui ont des allergies. On trouve des ouvrages de professionnels notamment en pâtisserie et un rayon œnologie.

in-cuisine-lyon-femmes

 

 

 

A qui s’adresse un tel lieu ?

A tout le monde, vraiment. On a certes une clientèle d’habitués qui vient déjeuner le midi en semaine mais durant les week-ends ou les évènements touristiques ce sont plus des gens de passage notamment grâce au fait qu’on offre des titres et un service bilingues. Notre chef met toujours au menu un velouté, un plat principal et un dessert. Chaque jour il y a aura généralement un plat végétarien ou sans gluten et elle travaille autour des épices et des herbes fraîches. Ce sont des gens qui s’intéressent à ce qu’ils mangent et sont dans une optique de consommation de ce qu’il leur fera du bien, des bons produits. Nous vendons des produits d’épicerie fine, de la vaisselle et des ustensiles de cuisine à côté des livres toujours dans l’idée de mettre en pratique ce qu’on peut lire.

 

WP_20160201_001
Comment s’organisent les ateliers?

On a 3 à 4 ateliers les samedis après-midis allant de 5 à 45 personnes. Il y a une partie confection puis les participants dégustent tous ensemble. Sur demande on privatise aussi l’endroit pour des enterrements de vie de jeune fille, des entreprises, on est vraiment flexibles aux besoins des gens. On va mettre en avant une thématique particulière en fonction de nos intervenants. Par exemple récemment nous avons eu un intervenant Perse et donc toute une après-midi consacrée à la cuisine perse y compris pour le salon de thé. Pour les thématiques, le chef est souvent un professionnel qui va décliner ses savoirs. Prenons les ravioles : on va faire un atelier sur les ravioles du monde entier, comment faire des raviolis chinois et pas se contenter de la recette française. L’année passée nous avions fait un thème Japon que nous allons sans doute refaire avec peut-être une plus grande ampleur en collaboration avec d’autres commerçants du quartier. On organise également des concours culinaires à titre plus exceptionnel.

Et pour ce qui est de la partie boutique?

En général on essaie de faire marcher des adresses personnelles que nous connaissons ou que les chefs connaissent. Pour le Japon par exemple les produits proposés sont ceux d’épicerie fine qu’une intervenante connaissait bien, la vaisselle c’est pareil. C’est une sélection particulière à chaque fois, des produits de qualité que vous ne trouverez pas dans le commerce.

 

Vous pouvez accéder aux programmes des ateliers et autres évènements d’InCuisine sur leur site internet: ici.

Commentaires

commentaire(s)