48 heures à Sofia

Home / Blog / 48 heures à Sofia
48 heures à Sofia

Avant de vous entendre me dire qu’il n’y a pas que les Balkans dans la vie, je vous promets que la semaine prochaine nous irons voir ailleurs. Seulement, vous en avez forcément déjà fait l’expérience, il est difficile de s’arrêter de parler de quelque chose qui nous passionne tout à fait. Alors toujours plus à l’est, complètement en Europe mais tout de même à cheval entre la Turquie et la Russie se trouve la Bulgarie.

A la croisée des mondes

Il ne faut pas s’appeler Bernard Guetta pour comprendre que de part la position géographique du pays, la capitale bénéficie d’une multitude d’influences. L’alphabet cyrillique qui va faire des vos premiers instants sur place un vrai challenge en est une des preuves les plus évidentes. Mais on peut aussi trouver au détour d’une rue, d’une visite l’influence ottomane longue de 500 ans qui a vu succéder l’influence russe et donc orthodoxe que vous trouverez dans la rue d’après. L’exemple le plus grandiloquent et impressionnant de cette histoire orthodoxe est la Cathédrale Alexandre-Nevski. Pour vous donner une petite idée de l’envergure de l’édifice, elle peut contenir environ 10 000 fidèles. Je vous laisse imaginer le sentiment qui vous submerge face à cette dizaine de cloches monstrueuses, ses dômes sortant de tous les côtés et même son annexe de la galerie nationale à l’intérieur même de l’édifice. Vous pouvez ensuite errer dans les charmantes petites rues de la capitale sans itinéraire précis car chacune d’entre elle a un cachet bien particulier. Commencez sur Vitoshka Boulevard et faites un détour par la place du marché qui vous permettra de vous familiariser avec les saveurs et les odeurs locales. Portez également une attention particulière à Graf Ignatiev Street et à Tsar Shishman Street où les murs n’ont non pas des oreilles mais des visages.

Cathedrale Alexandre Nevski Bulgarie

Un certain sens de la demi-mesure

Une fois dans le centre de la ville, vous pouvez aller faire un tour du côté du National Palace Of Culture ou NDK comme il est plus commun de l’appeler ici. Le Palace est un immense bâtiment qui abrite des performances artistiques et autres conférences dont les proportions sont complètement hallucinantes. Si vous ne vous y rendez pas pour un évènement particulier, l’intérieur n’a pas énormément d’intérêt en revanche le parc aux alentours est sympathique et le quartier abrite quelques bars sympas dont un dénommé Culture Beat qui pourra éventuellement trouver sa place dans vos petites adresses. Autre lieu à l’intérêt historique, esthétique et touristique non négligeable, le Central Mineral Bathsou es bains publics dans sa version francophone. La encore le mélange des influences architecturales est saisissant et la reconstruction qui en a été faite après les bombardements de la seconde guerre mondiale laisse sans voix.

Central Mineral Baths Sofia Bulgaria

48 heures à Sofia est un titre bien précis, il ne vous faudra pas plus pour avoir un aperçu bien détaillé de la ville. En revanche pour le pays c’est une autre affaire: celui-ci regorge de beautés naturelles que ce soit ses plages (bien que très touristiques pour certaines) ou ses montagnes, la Bulgarie est un pays riche et étonnant, avec une culture bien particulière. Ah oui enfin si vous voulez voir ces fameux ours dansants, faites le correctement au Parc Belitza mais le reste des attractions de ce type cache une bien cruelle explication qui devrait rapidement esquisser le sourire que l’image d’un ours dansant peut évoquer.

 

Commentaires

commentaire(s)