Escapade hédoniste à Galway, Irlande

Home / Blog / Escapade hédoniste à Galway, Irlande
Escapade hédoniste à Galway, Irlande

L’année passée j’ai atterri à Galway, Irlande pour la maudite période d’une année scolaire. Même si je suis bien tentée de ne faire partager cet endroit à personne pour être sûre de pouvoir le retrouver indemne à ma prochaine visite, je veux bien vous parler de cette bulle. Alors Galway, ce n’est vraiment pas bien compliqué: il y a une rue principale, Shop Street. Cela consiste principalement en magasins, pubs, cafés et autres lieux de détente posée.

Personnellement j’ai établi mes quartiers selon une routine de petits coups de coeur perso. Tout d’abord il y a Tigh Neachtains, un pub bleu et jaune dont on dirait qu’il sort d’ une nuit à la Wes Anderson. High café (restaurant bien correct au vue du reste de la concurrence et puis c’e n’est pas trop cher). Tant qu’on y est à parler gastronomie, McDonaghs vous proposera les meilleures frites de la ville tandis que Pura Vida s’occupera de vous offrir un café avant de continuer votre exploration. Il y a Deelys café aussi, qui n’a pas une ambiance folle mais qui est à peu près le seul à faire du café décent dans ce charmant bled. En descendant la rue, tu auras le temps de voir pas mal de musiciens de rue, allant du gars bien propre qui vend ses cds jusqu’au petit groupe de beatniks qui gère sévèrement leur truc en passant par le gamin un peu étrange qui fait de la flûte les jours de beaux temps. Si tu as de la chance, tu pourras peut-être apercevoir le monsieur en habits traditionnels qui joue un instrument étrange sur une estrade ronde (ça c’est super pour partager avec ta communauté).

temple-barA mi-chemin, tu passes près de St Nicholas Church où a lieu le “farmers market” tous les samedis. L’occasion pour toi de goûter les crêpes que vend Mick dans son petit trailer rouge et jaune, ou bien la vegan food du trailer indien, c’est selon tes goûts, c’est très bon mais sache que c’est un babtou blanc qui le gère alors t’attends pas à voir la Taj Mahal quand tu te arrives. Arrivé(e) au bout de Shop Street, tu aperçois avec joie le canal qui s’ouvre dans la mer et en continuant tu atteins alors vite Spanish Arch, où se trouve aussi le musée dont on ne dit que du bien (il y a même un petit resto dedans). Si t’es un gars sensible qui aime la poésie, Lamartine et tout ça, je te conseille de continuer tout droit et de te promener le long de la côte. A un moment tu arriveras à Salthill où tu trouveras l’Aquarium et le plongeoir d’où tu peux sauter dans l’eau à 12 degrés, parce que tu recherches des sensations à la Bear Grylls, ou seulement pour impressionner ta copine qui se repoudre le nez en bas. Toutes ces attractions sont le côté west de Galway, à l’est rien de nouveau à part le cinéma. Si, arrivé(e) au canal tu ne veux pas continuer tout droit parce que tu te dis qu’une petite ballade le long du canal ça pourrait être cool, tu fais bien aussi.

temple-bar
Tu vas passer devant Monroes (un pub avec des sessions de danse traditionnelle enseignées par des petits vieux trop chous mais un peu spoilées par la présence exagérée d’étudiantes américaines venues découvrir le folklore de leur arrière grand cousin qui s’appelait Sean O’Connell) et aussi le Roisin Dubh, pub/salle de concert qui fait office de pilier dans la night life de Galway. A un moment, tu auras déjà remonté un petit morceau du canal et tu arriveras à l’université qui, ma foi, est très jolie pour ce qui est des anciens bâtiments (l’un d’eux, où siège l’administration, ressemble en bien des points à une architecture type Poudlard). Bon, et puis Galway c’est bien parce que c’est tout près du Connemara, donc si les 80 000 habitants de la bourgade c’est juste trop pour toi, tu peux t’échapper dans la nature grâce à des bus tours plein de touristes ou, si tu as les moyens et plus de 25 ans en louant une voiture. Dans tous les cas, tu verras, c’est très joli. Autre escapade champêtre possible, les îles Aran situées dans la baie de Galway. Tu prends le bus qui t’emmène jusqu’au bateau qui t’emmène jusqu’à l’île, tu mets la clé dans le tiroir, et tu peux louer des vélos pour gambader. Là aussi, c’est très joli, on dirait un peu la Bretagne et puis il y a quelques plages avec du sable blanc et de l’eau turquoise. J’ai sûrement oublié des choses mais, si avec ça tu n’es pas déjà parti(e) je ne sais pas ce qu’il te faut.

Commentaires

commentaire(s)