Le voyage n’aura jamais été aussi personnel avec La Boxtrotter

Home / Blog / Le voyage n’aura jamais été aussi personnel avec La Boxtrotter
Le voyage n’aura jamais été aussi personnel avec La Boxtrotter

Vous en avez un peu marre de revenir avec les mêmes photos de vacances que vos potes? LaBoxtrotter vous propose un petit guide de voyage alternatif par le biais duquel vous saurez non seulement où boire un bon verre mais aussi où rencontrer des gens créatifs et qui sauront régaler vos papilles.

L’interview du créateur.

On a attrapé Sébastien entre deux projets pour qu’il nous parle de sa boîte de Pandore, il avait l’air fatigué mais quand même vraiment passionné.

Est-ce que tu peux nous parler un peu de la genèse de LaBoxtrotter ?

A la base mon projet était de créer un guide de voyage. Mais cela demandait beaucoup de moyens, de temps et de compétences d’un coup, sur le marché actuel il aurait été compliqué de proposer quelque chose qui ait une bonne visibilité. Alors j’ai regardé du côté des box et je me suis aperçu qu’il n’y avait rien sur le voyage, je suis donc parti là-dessus en gardant en tête que c’était une étape avant le guide. J’aimais bien l’idée que ce soit ephemere, une box par mois, de faibles quantités et dorénavant la possibilité de racheter les invendues mais rien qui s’actualise tout le temps. D’ici deux mois ce projet va se concrétiser et les premiers guides vont voir le jour.
barcelone

 

Qu’est-ce qu’on trouve dans ces box ?

On trouve des produits que j’ai découvert et apprécié là-bas, que j’ai repéré sur des marchés par exemple et qui sont faits par des locaux. En général ce sont plutôt des jeunes, avec une identité visuelle un peu travaillée mais qui restent sur du fait maison, qui produisent en quantité suffisante pour pouvoir nous fournir à l’étranger. Et puis on trouve ce mini-guide où chaque endroit correspond à une anecdote que j’ai vécu, des endroits que l’on m’a conseillé, enfin un itinéraire alternatif qui est à personnaliser en fonction des rencontres. On essaie, à l’image de l’édito, de personnifier la ville au maximum.

Comment tu choisis et prépares tes destinations?

Initialement ça répond à une étude disant que les français voyagent plus mais moins loin. On s’est d’abord focalisés sur des destinations très touristiques, Lisbonne, Londres, Barcelone… Pour Dublin par exemple ça tombera pour la St Patrick, on essaie aussi de coupler avec des évènements qui ramènent du monde. En ce qui concerne la préparation je lis beaucoup de blogs. J’achète souvent des petits guides indépendants sur place ou avant, des choses faites par des graphistes qui mettent en avant certains lieux. Ca peut parfois être très hipster mais ça donne une approche différente. Maintenant que j’ai un peu pris la main je me donne environ 3 semaines pour quadriller correctement une grande ville et en ressortir ce qu’il me faut pour le guide. C’est devenu plus naturel, je pose plus de questions et je trouve plus facilement les endroits qui me plaisent. Pour Krakow qui est une petite ville, cela m’a pris 2 semaines.

barcelone

 

Qu’est-ce que ce nouveau projet de guide aura de plus ?

Déjà on va renforcer ce qu’on avait commencé à faire avec Bordeaux qui était d’intégrer des portraits  de locaux, d’inconnus ou d’expats qui parleront des endroits qu’ils aiment dans la ville. On ne veut pas faire un guide trop épais, garder vraiment le côté qualitatif plus que de tout vouloir indexer. Il y a aussi une application qui sera disponible sur laquelle tu pourras créer ton itinéraire, des visites guidées. Il y a aura quelque chose qui se rapproche du site de rencontre avec toujours cette idée de mettre en contact les gens, les faire se parler, échanger. Les utilisateurs pourront rencontrer d’autres clients de la box, des producteurs ou des locaux qui ont envie d’échanger sur leurs produits, leurs voyages, les lieux qu’ils ont à recommander. L’idée c’est d’inciter à la rencontre, si les gens avec les mêmes affinités que toi te recommandent un endroit, alors tu auras plus de chance de l’aimer et ton voyage n’en sera que mieux. Ce seront des gens avec qui on aura développé des partenariats, on ne veut pas que des établissements ou des professionnels puissent s’ajouter directement et se faire de la pub. Puis à partir de juin on instaure une thématique road trip pour les pays qui n’ont pas de très grosses villes. L’Islande par exemple, par région sinon avec L’Andalousie, les déserts du Maghreb, les cinq terres en Italie…

Tout à l’air simple et merveilleux à découvrir mais il y a des villes dans lesquelles tu t’es rendu qui t’ont fait renoncer ?

Paris. C’est une des plus belles villes, mais en écrivant dessus je me suis rendu compte que ce n’était pas du tout vendeur. J’ai eu énormément de mal avec Paris donc c’est le genre de ville que je vais déléguer, les bloggeurs qui aiment vraiment cette ville s’en occuperont. Mais sinon évidemment il y a des villes avec plus ou moins d’affinités, où je m’attendais à quelque chose de différent. Dublin par exemple je m’attendais à tout autre chose, les premiers jours je n’étais pas vraiment content mais j’ai très vite appris à dépasser mes premières impressions. Mais au final c’est un petit Londres. C’était tout de même une destination incroyable, j’ai adoré mais ce n’était vraiment pas ce à quoi je m’attendais.

 

 

Commentaires

commentaire(s)